Geoffroy d'Auxerre

On l'appelle ainsi du lieu de sa naissance : Auxerre vers 1120. Geoffroy devient disciple d'Abélard. Ayant eu l'occasion d'entendre saint Bernard, il le suit à Clairvaux, devient son secrétaire, et l'accompagne dans ses voyages.

Il est élu abbé d'Igny, puis de Clairvaux dont il devient abbé, en 1162. Aussi l'appelle-t-on aussi Geoffroy de Clairvaux. Successivement abbé de Fossanova, puis de d'Hautecombe (1176), il meurt en 1189.

Parmi ses œuvres, il faut signaler les livres 3 à 5 de la "Vita Prima" de Bernard, un "Commentaire sur le Cantique", un "Commentaire sur le début de l'Apocalypse" et des sermons inédits. Sans être très personnels, les écrits de Geoffroy sont précieux pour les renseignements qu'ils nous donnent sur Bernard et la vie des premiers cisterciens.