Le mois de mars s'est ouvert par une session que nous a donnée notre Père Abbé sur Sainte Gertrude. Cette sainte moniale du XIIIème siècle, Dom Olivier la connaît bien puisqu'elle a été son sujet de thèse. Entrée au monastère d'Helfta en Allemagne, à l'époque de Saint Louis roi de France, elle a commencé par être une moniale "quelconque" si l'on peut dire, jusqu'à une véritable conversion qui l'a amenée aux plus hauts sommets mystiques. Elle a écrit les révélations qu'elle a reçues du Seigneur et, par là, est devenue l'apôtre de l'Eucharistie dont elle ne cesse de méditer la splendeur. A une époque où l'on ne communiait que très rarement, elle réclamait la communion fréquente.

Actuellement Sainte Gertrude est en passe d'être proclamée Docteur de l'Église, et Dom Olivier est un artisan des réflexions qui se tiennent à ce sujet.

Au cours de ce mois, nous avons préparé le rapport que nous devons faire pour le chapitre général. Le chapitre général, c'est la rencontre que les Abbés et Abbesses de notre Ordre font tous les trois ans. Ils se réunissent pendant trois semaines à Assise. Ce temps de réunion est consacré à une sorte de révision de vie de toutes les communautés réparties dans le monde : une centaine de monastères d'hommes et quatre-vingt de femmes de tous les continents. Chaque communauté prépare un rapport présentant sa propre physionomie tant au point de vue spirituel que matériel. Tous ces rapports sont étudiés par le chapitre général qui peut ainsi prendre les bonnes décisions pour venir en aide aux communautés, répondre à leurs questions, corriger certaines déviances, encourager les progrès. La préparation du chapitre général et son déroulement, c'est tout notre Ordre qui s'ouvre au grand vent de l'évangile. Cela favorise les liens très forts tissés entre les communautés et nous aide à discerner les appels de l'Esprit-Saint sur nous aujourd'hui.

Ce mois de mars est aussi marqué par le carême : ce temps fort où nous apprenons à nous remettre en route vers Pâques. Que ceux qui nous liront aient un cœur tout brûlant pour enflammer le monde d'un amour dont il a tant besoin.