Eté 2015

Eté 2015

Avec l'été, les visiteurs affluent. Nombreux sont ceux qui visitent l'abbaye, d'autant plus que les "climats" de Bourgogne viennent d'être classés au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Vous vous demandez peut-être ce qu'on appelle "climat". Ce terme date du 14ème siècle. Il est né chez les moines cisterciens et désigne une parcelle de vigne délimitée, souvent enclose d'un mur de pierre sèche. Il implique des facteurs que les moines avaient soigneusement pris en compte dans l'implantation des premières vignes : climat météorologique, exposition au soleil, qualité et types de sols et sous-sols... Le "climat", c'est en quelque sorte l'harmonisation du travail de l'homme et de la nature, au cours des siècles. Un héritage d’une valeur universelle exceptionnelle à transmettre aux générations futures. Quelques noms suffiront à vous mettre l'eau (ou plutôt le vin) à la bouche : Chambertin, Romanée-Conti, Clos de Vougeot, Montrachet, Corton, Musigny,...

Or l'abbaye de Cîteaux a joué un rôle essentiel dans le développement du vignoble de Bourgogne. Les moines ont sélectionné chaque plant et bâti des cuveries et pressoirs dont le plus prestigieux témoin est le Clos de Vougeot. Par un travail assidu, ils ont fait progresser la viticulture, la qualité et les rendements. Pendant des siècles ils ont œuvré à la notoriété des vins de Bourgogne.

Il va donc falloir que nous envisagions les moyens d'accueillir plus de monde. N'est-ce pas une occasion de faire connaître la vie monastique dont beaucoup de gens ignorent l'existence ? L'idéal serait que les touristes qui viennent surtout pour se promener, repartent en ayant vécu une expérience spirituelle, en découvrant peut-être la prière...

Cette année est également le 9ème centenaire de la fondation de l'abbaye de Clairvaux. C'est en 1115 que Saint Bernard, moine de Cîteaux, a été envoyé avec un groupe de moines pour fonder Clairvaux.

Peut-on encore lire Saint Bernard ? Nous offrons au public des lectures de ses lettres. Lues par des comédiens avec accompagnement de musique, elles nous stupéfient par l'actualité de ses réflexions sur les combats qui tissent nos vies. Les nombreux auditeurs découvrent ainsi la richesse des écrits de Saint Bernard et la force de sa parole.