Albéric (1050 – 1108)


Né vers 1050, moine à Molesme à côté de saint Robert qui l'établit son prieur, il eut une part importante dans la décision qui aboutit à la fondation de Cîteaux. Il en devint le premier abbé élu, lors du départ de saint Robert, le fondateur du "Nouveau Monastère". Il obtint la protection papale pour la fondation naissante, organisa le transfert de celle-ci dans le site actuel de Cîteaux, et consolida la communauté au plan matériel, adoptant, entre autres, l'institution des convers.On date sa mort au 26 janvier 1108.