Étienne Harding

 

Né vers 1068 en Angleterre, il entre très jeune au monastère de Sherborne. Il quitte l'Angleterre pour la France, part en pèlerinage à Rome. Au retour, il reste en France, à Molesme. Il fait partie du groupe des fondateurs de Cîteaux, où il succède comme abbé à Albéric. 

Il eut sans doute un rôle important dans le scriptorium de Cîteaux où il mit en œuvre une révision de la Bible. C'est lui qui, en 1113, accueillit Saint Bernard et ses compagnons, et qui donna des bases à l'Ordre naissant par l'établissement de la "Charte de Charité". Durant son abbatiat, Cîteaux fonda 12 nouveaux monastères. Il adopta aussi comme "maison-fille" la communauté de moniales du Tart.



Vaast

miniature de St Vaast d'Arras.

Les deux abbés, celui de St Vaast (à gauche) et Étienne de Harding (à droite) présentent à la Vierge les églises dont ils ont la charge (leur abbaye). En bas le copiste Oisbertus, présente le livre qu'il vient d'écrire à la Vierge et à Étienne.