Gertrude d'Helfta

Confiée à l'âge de cinq ans au monastère d'Helfta, près d'Eisleben, en Saxe, Gertrude y reçut une formation très soignée. D'une intelligence très vive, aimée de toutes ses sœurs, elle fît la découverte de la vie mystique dans une vision initiatrice, le 27 janvier 1281, après complies. Les seuls événements notables de sa vie seront ceux de sa vie intérieure, qui sera nourrie, structurée par les célébrations liturgiques. Le mystère du Christ tient chez elle une place centrale, en particulier dans le mystère eucharistique.

Parmi ses œuvres, écrites en latin, on compte principalement "Les exercices" et "Le Héraut de l'Amour divin", proclamation de l'Amour du Christ envers les hommes. Notre désir de nous unir à lui nous fait atteindre en son Cœur toute la personne du Christ : le coup de lance a ouvert notre amour jusqu'à Lui.