Session Jeûne à l’abbaye de Cîteaux

Du lundi 1er au dimanche 7 avril 2019

 

jeune 

 

Groupe limité à 18 personnes et animé par :
Martine BODINIER, Formatrice en relations humaines, accompagnatrice de groupes dans les domaines corporel, méditation, non-violence.
Marie Pierre BRIÈRE, Praticienne de l’écoute , de l’accompagnement à l’hôpital et en Centre spiri-tuel, en formation dans le domaine psychocorporel.

> Télécharger le bulletin d'inscription ici

 

les Échos de Cîteaux,
automne-hiver 2018

 

25 ans d’abbatiat, voilà le beau service déjà rendu par Dom Olivier ! Noces d’Argent dirait-on pour des mariés et pourquoi pas après tout puisqu’il s’agit bien d’une alliance qui, dans la durée permet une transformation mutuelle, l’abbé faisant sa communauté et la communauté faisant son Abbé.

> lire la suite

 

Le parcours de visite est fermé

Du 5 novembre 2018 au 25 avril 2019 inclus

 

article-expo-site-2

 

 

Le travail à l’abbaye de Cîteaux en 1950

25 cartes postales dans leur étui cartonné en vente à la boutique

 pochetteciteaux

 

Une série d’étonnantes images sépia réalisées par les moines dans les années 1950. Forgeron, ferronnier, menuisier, charpentier, agriculteur, éleveur, jardinier, cuisinier, fromager, boulanger, coiffeur, vigneron… les métiers sont alors plus nombreux qu’aujourd'hui et garantissent aux moines une autonomie nécessaire à leur choix de vie et à leur engagement spirituel. “Le monastère est un atelier, les moines y sont des artisans. Comme pour des artisans, le travail est intégré à notre équilibre de vie, c'est pourquoi nous n’avons ni vacances, ni retraite… l’activité est simplement ajustée aux âges de la vie.” C’est en ces termes que les moines d’aujourd'hui parlent de ce qui constitue un des trois grands piliers de leur vie, la prière, la lecture et le travail (abbaye Notre-Dame de Cîteaux, haut lieu de spiritualité vivante - 2014).

 

Des travaux importants ont marqué la petite communauté de Munkeby

munkeby-2

 

Depuis le 15 septembre, les ouvriers sont à l’œuvre pour les travaux de terrassement sur le site du futur monastère. En quelques jours, le terrain a été mis à niveau à la pelleteuse et le surplus de terre évacué en camion. Le va-et-vient des engins anime maintenant notre quotidien sans être trop gênant cependant car notre maison est à bonne distance. A l’emplacement du nouveau bâtiment, une tranchée matérialise pour l’instant les contours de la future fromagerie et des locaux techniques qui occuperont le rez de chaussée. Le terrain argileux a été creusé sans difficultés. Par contre, lorsqu’elle entamait les tranchées qui recevront les conduites d’eau, la pelleteuse a rencontré le roc ! Il va falloir l’aide de la dynamite... L’entreprise de gros œuvre prévoit de couler le béton durant le mois d’octobre ; d’abord les fondations, puis les murs du rez de chaussée. Si tout s’enchaîne comme prévu, le bâtiment devrait être couvert avant Noël pour permettre ensuite aux menuisiers, plombiers, électriciens de réaliser les travaux intérieurs. Le chantier devrait se terminer à la fin du mois de mai 2017.
La communauté des moines de Munkeby

 

Un nouveau reportage sur le travail des moines et l’économie monastique

 

En France, plus de 200 abbayes fabriquent des produits alimentaires, textiles ou cosmétiques. Le marché ne cesse de grandir. Réputés sains et naturels, ces produits rassurent les consommateurs en quête d'authenticité. La recherche de la spiritualité versus celle de la rentabilité : deux univers a priori incompatibles, qui finissent pourtant par se rencontrer. Dans les abbayes de Chantelle, d'Oelenberg, d'Igny et dans notre abbaye de Cîteaux, des moines et des sœurs ont accepté de se confier aux caméras de France 5 et de présenter leurs « commerces ».

 

 

Les aventuriers du bonheur

citeaux aventuriers

Prochain stage jeunes 2018/2019

2018
26 décembre 2018 au 1er janvier 2019

2019
5 au 11 août 2019
21 au 27 octobre 2019
26 décembre 2019 au 1er janvier 2020