Ogier de Locedio

Ogier naît en Italie, à Trino, près de Verceil en 1140. Entre à l'abbaye voisine de Locedio, fille de La Ferté, dont il devient abbé en 1205. Il meurt en 1214.

Les ouvrages qu'il nous a laissés ne sont pas du genre des sermons liturgiques. Ce sont plutôt des méditations pieuses, affectives, sur les différentes vérités de la foi, à la lumière du mystère du Christ et de la Vierge Marie.