Hélinand de Froidmont

Rejeton tardif de la lignée de Bernard, Hélinand est un trouvère du pays flamand. Il entre à 35 ans au monastère de Froidmont, au diocèse de Beauvais, et en devient prieur.

C'est un poète qui lit Bernard avec admiration, en prolonge les enseignements. On retrouve aussi chez lui des thèmes développés par Guerric d'Igny, surtout celui de la maternité de l'âme.