l'ordre Cistercien
Ocist

L’Ordre cistercien est héritier du premier Cîteaux par des abbayes prestigieuses, en particulier en Allemagne et en Autriche. Ces pays ont été relativement épargnés par la tourmente révolutionnaire. Ainsi, dans certaines abbayes la vie monastique n’a jamais été interrompue depuis la fondation. Toutefois, au XVIIIe siècle, l’empereur Joseph II d’Autriche a forcé ces monastères à exercer une activité pastorale, sous peine d’être fermés. C’est pourquoi l’Ordre cistercien regroupe des monastères divers, qui ont la charge d’écoles, de paroisses ou d’hôpitaux. En conséquence, la formation intellectuelle est largement favorisée. D’autres monastères de cet ordre mènent une vie intégralement contemplative. Pour prendre en compte cette diversité, l’Ordre cistercien est organisé en différentes congrégations. C’est principalement à l’intérieur de ces congrégations que s’exerce l’entraide pastorale entre les monastères.

 ↑ plus d'informations sur www.ocist.org