l'histoire

 

Écoute, mon fils… accepte les conseils d’un vrai père et suis-les effectivement.

La Règle de Saint Benoît, le prologue

 

 

saint-robert

Saint-Robert
VIIIe centenaire de l'ordre cistercien - 1898

 

 

Fondée en 1098 par Robert de Molesmes, l’Abbaye de Cîteaux, berceau de l’Ordre Cistercien, se situe dans la plaine de Saône, au cœur de la Bourgogne. 
Marquée par une grande pauvreté à ses débuts, la communauté prit son essor grâce à l’arrivée de Saint Bernard et d’autres compagnons au printemps 1113.


Deux ans plus tard, Bernard, à la tête de 12 moines fut envoyé fonder Clairvaux. Durant 30 ans, l’abbé verra sa communauté s’accroître de près de 500 frères. Par ses écrits et son rayonnement, Saint Bernard sera à l’origine d’une véritable école de spiritualité dont nous nous nourrissons toujours. À la fin du XIIe siècle, l’Ordre comptait plus de 500 monastères.
Après un siècle d’interruption du fait de la Révolution, la vie monastique reprit en 1898 à Cîteaux. Aujourd’hui, une communauté de 35 frères (dont 4 sont partis “fonder” en Norvège en 2009) s’adonnent à la prière et au travail en vivant sous la Règle de Saint Benoît pour apprendre l’art d’aimer.

 

fondateurs2

Icône des trois fondateurs de Citeaux  Robert, Albéric, et Étienne Harding,
la Sainte Vierge Marie, Reine du ciel et de la terre, patronne des monastères cisterciens.
Abbaye de Maria Friden

 

Les quatre grandes périodes de l’histoire de Cîteaux :

 

Fondation et expansion XIe-XIIIe s.

 

Fidélités et nouveautés XIVe-XVIIe s.

 

Dans la tourmente : railleries et persécutions XVIIIe-XIXe s.

 

Refondation XXe-XXIe s.