printemps-été 2015

 

AUJOURD’HUI

 

Printemps-été 2015

Pâques et Pentecôte sont derrière nous. Qu’y a-t-il devant nous ? Un long Temps « ordinaire », et tout au bout la fête du Christ Roi. Mais qu’y a-t-il entre devant et derrière ? Il y a moi, il y a nous, il y a tout ce cortège de l’humanité en marche, tiraillée de-ci, de-là par les vents contraires et les sirènes qui aboient. Où donner de la tête ?

Au monastère, le temps change de visage. Pâques et Pentecôte sont moins  derrière nous que dans notre pas à pas. Le Temps ordinaire perd de sa longueur puisque, chaque jour, nous militons sous le Christ Roi. Hier et demain n’ont d’intérêt que pour aujourd’hui. Que nous aimons ce mot : « Aujourd’hui ! » De génération en génération, les moines se le transmettent avec joie : « Aujourd’hui ! » C’est notre mot de passe. Et nous ne manquons pas d’ajouter : « je commence ». Oui, « aujourd’hui, je commence ! ».

Hier a été triste ou joyeux, qu’importe : « Aujourd’hui, je commence ! » Demain s’annonce pluvieux ou ensoleillé, qu’importe : « Aujourd’hui, je commence ! ». Aujourd’hui, je travaille ou je pars en vacances, je suis malade ou en bonne santé, seul ou en bonne compagnie,… ce qui m’importe, c’est de commencer avec Celui qui donne à tous et à tout sa véritable importance.

Avec toi, Seigneur, qui est avec nous tous les jours jusqu’à la fin des temps, aujourd’hui je commence !