Printemps 2016

 

L’abreuvoir de la résurrection

 

Printemps 2016

2016 marque le vingtième anniversaire de la mort des sept frères de Tibhirine. Depuis, que d’hommes, de femmes, d’enfants ont été emportés par une mort violente ! Notre monde donne l’impression d’être de plus en plus ravagé par la violence. Une violence aux multiples visages. Une violence au grand jour qui s’affiche sur tous les écrans. Mais plus grave, plus sournoise, plus souterraine et moins détectable, une violence cachée, abominablement ténébreuse, où s’engouffrent les adeptes de Mammon et les suppôts de Satan. La terre pleure en voyant qu’elle devient comme un grand abattoir des pauvres et des innocents.La foi chrétienne n’ignore rien du drame que nous vivons. Mieux que quiconque, elle a des yeux pour voir et des oreilles pour entendre. Haut et fort, elle clame la nouvelle qui met à sa juste place toute autre information : « Christ est ressuscité, alléluia ! » La violence qui s’est abattue sur lui le Vendredi Saint n’a pas réussi à éteindre la voix du Nouvel Adam chargé de dire au monde : « La Paix soit avec vous ! » Par sa mort, il a vaincu la mort ! Les gardiens du tombeau sont renversés par le Seigneur des vivants. La violence des pacifiques déracine celle des assassins. Notre terre en larmes devient comme un jardin où la Nouvelle Eve convie la multitude à l’abreuvoir de la Résurrection.!