mai 2013

2 mai
Notre monastère Notre-Dame du Désert près de Toulouse a élu son nouvel abbé en la personne de Dom Pierre-André Burton, pour un temps "non déterminé".

du 29 avril au 7 mai
Rencontre des maîtres et maîtresses des novices à Acey, à laquelle participe notre frère Michel.
23 monastères sont représentés, de la région Est qui va jusqu'à Kismaros en Hongrie. Cisterciens et bénédictins.
On compte pour cette région 15 novices et 13 postulants.
Le thème général était : "Clôture monastique et rapport au monde".
Les intervenants n'étaient pas que du monde religieux : il y eut 2 religieuses, un abbé, un Evêque (Mgr Aubertin, évêque de tours), un journaliste et un psychiatre.

Notre époque se caractérise par la culture numérique, et avant même de franchir la clôture, Internet a déjà marqué les mentalités. Mais c'est pourquoi les conférenciers parlent d'abord des enfants : 50 % des enfants du primaire ont internet dans leur chambre, les parents ayant abdiqué de tout contrôle.
Le clivage proposé par le numérique fait perdre la notion de chronologie donc aussi la notion d' histoire. Seul le moment présent existe.

NB : on a vu à Cîteaux un jeune postulant séjourner trois semaines en habit civil au milieu de la communauté; sans problème; on lui a proposé donc de prendre l'habit de novice. Ce qu'il fit. Le lendemain, il est parti : le fait de faire un pas de plus l'a paniqué. Il avait trois semaines pour réfléchir mais il s'est contenté de vivre le moment présent.

On est à l'opposé du récit. La conscience personnelle est le seul juge en tout projet. Cela a son côté positif : stimuler la capacité de faire face à l'imprévisible et donc la créativité. Mais on perd la capacité à écrire sa propre histoire.
On peut demander aux novices d'écrire leur propre histoire, ou mieux encore, de la raconter.

8 mai
Rencontre du groupe chrétiens/musulans de Dijon dont fait partie F. Frédéric. Après un repas et échange sur place, nous sommes invités à nous rendre à la Forgeotte à 2 km de là. Et pour la 1re fois tout le groupe, hommes femmes, est accueilli dans la salle de prière du lieu. De retour à Cîteaux ils eurent une rencontre avec le P. Abbé.