septembre 2014

Au cours de ce mois de septembre, le Chapitre Général de notre Ordre s'est réuni à Assise. Le Chapitre Général, c'est la réunion de tous les abbés et abbesses cisterciens du monde entier qui a lieu tous les 3 ans. Pendant 3 semaines, ils se sont mis à l'écoute les uns des autres pour faire le point de la situation actuelle et discerner les appels de Dieu sur nos communautés monastiques aujourd'hui.

Imaginez cette assemblée : de toute langue et de toute couleur, ils représentent les quelques 2 000 moines et 1 650 moniales que comptent aujourd'hui nos abbayes. Tout se passe en 3 langues : français, anglais, espagnol, avec traduction simultanée, les japonais et les allemands se raccrochant à une des langues officielles. Des grandes communautés, des petites, qui vivent dans des contextes nationaux, politiques, religieux fort différents. Des pays de vieille chrétienté affrontés à la sécularisation, d'autres affrontés aux épreuves de la guerre ou de l'insécurité permanente, d'autres encore dans des pays de grande pauvreté. Tout un caléidoscope de notre monde actuel où les communautés monastiques vivent leur vocation de prière.

Le Chapitre Général a été longuement préparé par toutes les communautés qui ont envoyé, chacune, un rapport où elles se présentent, avec leurs forces et leurs faiblesses. Un véritable partage de vie. Chaque rapport a été étudié par un groupe d'abbés et d'abbesses qui ont pu ainsi encourager, venir en aide, essayer de résoudre certains problèmes.

Beaucoup de fragilité, des communautés souvent en situation précaire mais qui rayonnent de l'Evangile. Comment nous situer dans notre monde qui évolue à grande vitesse ? Comment faire passer au monde notre identité chrétienne ? Comment entrer en contact avec les jeunes d'aujourd'hui ? Que voulons-nous vivre et que vivons-nous vraiment ? Qu’est-ce que nous offrons aux gens pour pouvoir leur dire que ces choses sont importantes pour nous et que nous insistons sur elles ? Que défendons-nous ?

Ces questions, le Chapitre Général se les est posées.

C'est peut-être Saint Paul qui nous trace la route à prendre :

"Soyez toujours dans la joie,

Priez sans cesse,

Rendez grâce en toutes circonstances,

Parce que telle est la volonté de Dieu pour vous dans le Christ Jésus." (1 Th. 5,16-18)