printemps-été 2018

 

Session P. D Eric Morin

Au mois de mai nous avons eu la joie de travailler les hymnes de St Paul que nous chantons chaque semaine. Ce sont les hymnes du Nouveau Testament NT 4 à 7. L’approche était exégétique nous donnant de la nourriture intellectuelle pour mieux comprendre contexte et structure et messages clés de ces hymnes.

 

Isabelle Piéron  

Une nouvelle fois Isabelle, catholique devenue pasteure protestante, en fin de mission à Chamonix après avoir été choisie pour Dijon est venue nous partager sa Foi. Moment de complicité avec une passionnée de Dieu qui ose exprimer ses joies et ses colères, ses espoirs de croyante, d’épouse et de grand-mère …

  

Gendarmerie

L’ancienne base aérienne de Dijon devient progressivement école … de gendarmerie. Jusqu’à 700 élèves gendarmes seront formés simultanément. Voici une nouvelle ville, fruit d’une volonté forte de l’Etat, de l’ingéniosité des gendarmes choisi pour faire naître et croître ce nouveau centre de formation C’est aussi une aumônerie militaire qui s’installe. Son nouvel aumônier, Roland sera ordonné diacre à l’automne à Cîteaux, renforçant les liens naissants entre nos deux maisons. Il est déjà venue pour le WE avec son épouse et se deux enfants pour découvrir les lieux.

 

2 jeunes de Versailles nous ont visité, en communauté cette année encore. Stage d’immersion de 5 jours pleins au rythme des moines : travail et prière personnelle et communautaire, repas et silence partagés. Le programme « vie monastique » du lycée St Jean Hulst pour les 1ère et Terminales nous vaut de belles rencontres que nous espérons pleines de grâce pour nos visiteurs en particulier.

 

Cierge pascal 

Cette admirable Tradition qui illumine la Vigile Pascale avant de trôner au cour du Chœur durant tout le Temps Pascal est aussi l’occasion de tisser année après année des liens forts entre la paroisse St Bernard de Mayence et Cîteaux, les diocèses de Dijon et Mayence. Ce jumelage donne lieu à un pèlerinage annuel depuis l’Allemagne au milieu du carême.

 

Conférence fr Benoît

Magistrale ! Ou comment faire redécouvrir à des moines qui entendent et font Lectio sur le Sacrifice d’Abraham, souvent depuis longtemps une nouvelle Bonne Nouvelle. Partant du nom donné à Dieu dans les deux premiers versets du Ch. 23 de la Genèse (Ha Elohim) et au prix d’un travail … de bénédictin d’analyse exhaustive des occurrences de ce nom dans l’AT, nous voici amenés à constater que de dieu qui commande à Abraham n’est pas celui qui le retient au verset 7 et suivants : Abraham a eu le mérite non de se préparer à sacrifier son enfant mais d’arrêter son geste à la demande de Dieu. Il est bien le Père des croyants et notre Dieu le Dieu de la Vie.

 

Flavigny Dom Antoine

Chaque année ; les abbés de Flavigny et de Cîteaux se rencontrent alternativement chez l’un et l’autre. Belle occasion d’entretenir les liens entre les deux communautés contemplatives du diocèse qui sont à près d’1h30 de voiture l’une de l’autre tout de même. Dom Antoine est depuis 1998, le successeur du fondateur de cette nouvelle communauté bénédictine traditionnelle fondée en 1972. Elle s’est installée en 1988 sur les lieux d’une illustre abbaye fondée en 719 ! En 1988 elle a été reconnue comme monastère bénédictin de droit diocésain.

 

Décès père Loys

Le 24 mars pendant les Laudes, notre abbé émérite s’en est allé tout aussi discrètement qu’il avait vécu ses derniers années Après quelques années de charge de Cellérier, il a été élu abbé. C’était après le Concile de Vatican II. Dom Loys a énormément travaillé au renouvellement de la vie monastique. Pasteur attentif et dévoué aux Maisons Filles de Cîteaux, il a assumé la charge d’une grosse filiation. Après son abbatiat il a été choisi comme Conseiller de l’Abbé Général, ce qui l’a amené à visiter de nombreuses communautés dans le monde. Toujours actif dans le service des frères, il a été sacristain, réfectorier jusqu’à ce que son grand âge l’amène à l’infirmerie où il a poursuivi une vie de délicatesse pour ses frères et de prière silencieuse. Père Loys : un moine qui nous trace une route d’espérance et de lumière. 

 

Fadila

Ou la rencontre d’une passionnée. Passionnée de sa terre ancestrale, l’Algérie, touchée au profonde son être de croyante de l’Islam qui aime Jésus par Tibhirine, Frère Christian et Mohamed. La voici en quête après une carrière dans le journalisme télévisé d’une recherche approfondie de ce lien d’amitié improbable entre un musulman algérien et un soldat chrétien en pleine guerre d’Algérie qui mène d’une mort à une lumière. « L'Ami parti devant » retrace une enquête sur place et en soi qui ouvre à la Vie Majuscule.

 

Pâques

Nous voila de nouveau au sommet de l’année … et à chaque fois nous y parvenons différents et en repartons transformés. Retour de F Bernard pour l’Exultet de sa voix de clair matin, nouveau visage avec Catalin en stage chez nous pour discerner son avenir et admirable continuité d’une communauté paisible et priante qui se laisse doucement émerveiller du cycle pascal qui la ressuscite chaque année.

 

Orval : Session internoviciat

Avec notre unique novice, F Lucien de puis le départ de F Antoine pendant le carême et F Raphaël, le Maître des Novices. Une semaine à près de 50 moines et moniales sur le thème essentiel avec le P Cesare de Prad’Mill, poète et conteur de la vie monastique et surtout des Pères du Désert d’Egypte. Cette session qui a lieu tous les deux ans fait partie des rendez-vous formateurs pour les novices et ceux qui les accompagnent. Cette année, les MM des Novices avaient aussi la grâce de travailler avec Jeanine qui accompagne les 3 sessions d’internoviciat courtes pour une relecture de groupe bienfaisante et éclairante agrémentée cette année d’apports sur l’ouverture de cœur ignacienne pour tous et un partage d’Evangile contemplatif admirable.

 

Coupe des marronniers

Le projet de refaire l’entrée du monastère est décidé depuis quelques temps. La 1èregrosse question posait l’avenir des marronniers. Le diagnostique a été impitoyable. Ils sont en fin de vie avec des risques d’accident en cas de grands vents. Avec regret, nous les avons fait couper. Enfin presque tous, la dizaine qui restent le sera en automne. Mais au printemps nous referons une nouvelle plantation. 

 

Retraite religieuses du diocèse

Si les hirondelles annoncent le printemps, c’est aussi le cas des religieuses du diocèse, mais seulement tous les deux ans. Un F de Cîteaux prêche la retraite à tour de rôle. Le thème de l’année était les « Belles Dames de la Bible » avec une brève introduction matinale et un partage méditatif l’après-midi sur un des textes remis la veille sur une de ces belles figures. 

 

Pierre Adrian

D’une écrivaine à un tout jeune écrivain, une même passion de l’humain et du spirituel… avec en prime pour Pierre la joie de voir son « sujet » nous visiter ; F Pierre, prémontré, détaché. 

 

Communauté saint Martin  

Dans le cadre de la préparation du Synode des jeunes, nous avons RV avec les prêtres et les frères en formation de la Communauté St Martin, qui a en charge les paroisses de St Bernard de Dijon et de Fontaines, ce qui créée un line naturel entre nos communautés. 5 Jeunes prêtres ou en voie de le devenir sur une même mission, voilà qui se fait rare en ce siècle en France. Leurs missions paroissiales et scolaires se fondent sur une vie communautaire exigeante et adaptée à la fois. Leur positionnement ecclésial classique favorise les vocations qui alimentent leur séminaire et les paroisses qui leur ont été confiées dans toute la France désormais.

 

Rencontres cisterciennes  

Episode II. Les 5 responsables des Ordres cisterciens nous ont fait la joie de se retrouver début Mai à Cîteaux pour fonder l’Association Cîteaux Mater Nostra qui aura pour tâche de préparer la mise en valeur du patrimoine historique de l’Abbaye, en particulier la rénovation du Définitoire qui fait partie des projets retenus par l’Etat pour le loto du Patrimoine à l’automne.

 

P. Abbé à l’Elysée et c’est pour cela que P Abbé a du écourter sa retraite personnelle à l réception d’une invitation à l’Elysée pour représenter Cîteaux et son projet de réhabilitation du Définitoire. Ce bâtiment était le lieu du gouvernement central de l’Ordre Cistercien qui permettait le travail des conseillers de l’Abbé Général qui résidait à Cîteaux et la réunion des Chapitres Généraux, rassemblement des Abbés venant de toute l’Europe.

 

Décès frère Hubert 

Notre Frère Hubert d’Hamonville selon son grand désir, est entré dans la grande fête du ciel, accueilli par les anges, ce dimanche 17 juin 2018 Il avait 94 ans. Entré à l’Abbaye de Cîteaux en 1942. 76 ans de vie monastique… Petit neveu du Père de Foucault, Frère Hubert est un homme de prière et un excellent artisan. Il a travaillé longtemps aux ateliers d’entretiens de l’abbaye. En Septembre 1965, il est envoyé au monastère d’Obout (Grandselve) au Cameroun qui sera transféré à Koutaba.  Il devient conseiller technique du supérieur de Koutaba. A sa démission fr Hubert le remplace pendant six ans jusqu’en 1979.Lors du chapitre Général de 1977 il rencontre le père Mununu supérieur de Kasanza (Zaïre) qui lui propose de le rejoindre. Quand il quitte Koutaba en 1979 Dom Loys lui donne l’autorisation de partir pour six mois à Kasanza. Les six mois dureront 20 ans durant lesquels  Fr. Hubert passionné par la vie monastique donne aux jeunes Africains un cours sur l’histoire du monachisme. La formation technique qu’il reçut à Cîteaux est largement exploitée. Notre frère met la main à tout, il entreprend un grand nombre de travaux. Il est aimé de tous les frères. Suite à un infarctus, au printemps 2000, il est rappelé à Cîteaux par Dom Olivier. Toujours actif, dans le service des frères, malgré un cœur fatigué et de nombreuses infirmités, il rend de nombreux services : aux ateliers, au vestiaire, à la bibliothèque où il fait un travail de saisie remarquable malgré une très mauvaise vue.  Mais sa grande activité reste la lectio et la prière : « Quand on vieillit, dit-il, on devient un grand priant : je passe des heures à prier. Je lis les textes du Missel de semaine et je médite les mystères de Dieu ». Depuis quelques temps, de plus en plus fatigué il rejoint l’infirmerie où il poursuit une vie paisible en toute simplicité et s’éteint comme une bougie à bout de course ce dimanche 17 juin dans l’après-midi. Frère Hubert : un moine qui nous trace une route d’espérance de courage et de lumière.  

 

Frères hospitalisés

Nous avons fait collection, jusqu’à trois en même temps de frères hospitalisés pour les raisons les plus variées … et chacun dans un hôpital différent et une autre ville. Remarquable casse-tête pour visiter, porter la communion et garder le lien entre la communauté et ses membres en exil. Le record est disputé entre F Albéric (4 mois en continu) et F Oswaldo avec 7 opérations en deux ans et une dizaine de séjours plus ou moins prolongés. Qu’il est bon de fêter depuis 15 jours la présence de tout le monde de nouveau réuni.

 

Seshin

Cette session annuelle zen animée par un moine zen et accompagnée par un moine bénédictin dans le cadre du dialogue interreligieux monastique est devenue un classique de Février depuis 10 ans au moins. Elle réunit une quarantaine de participants pour 4 jours pleins de méditation de groupe et de vie partagée des repas aux travaux manuels en passant par la cérémonie du thé. Innovation heureuse cette année avec la visite de 5 frères pour laver les pieds de leurs hôtes, puis partager avec eux le repas du soir exceptionnellement parlé.

printemps-été 2018 (5)

 

Session P. D Eric Morin

Au mois de ? nous avons eu la joie de travailler les hymnes de St Paul que nous chantons chaque semaine. Ce sont les hymnes du Nouveau Testament NT 4 à 7. L’approche était exégétique nous donnant de la nourriture intellectuelle pour mieux comprendre contexte et structure et messages clés de ces hymnes.

 

Isabelle Piéron  

Une nouvelle fois Isabelle, catholique devenue pasteure protestante, en fin de mission à Chamonix après avoir été choisie pour Dijon est venue nous partager sa Foi. Moment de complicité avec une passionnée de Dieu qui ose exprimer ses joies et ses colères, ses espoirs de croyante, d’épouse et de grand-mère …

  

Gendarmerie

L’ancienne base aérienne de Dijon devient progressivement école … de gendarmerie. Jusqu’à 700 élèves gendarmes seront formés simultanément. Voici une nouvelle ville, fruit d’une volonté forte de l’Etat, de l’ingéniosité des gendarmes choisi pour faire naître et croître ce nouveau centre de formation C’est aussi une aumônerie militaire qui s’installe. Son nouvel aumônier, Roland sera ordonné diacre à l’automne à Cîteaux, renforçant les liens naissants entre nos deux maisons. Il est déjà venue pour le WE avec son épouse et se deux enfants pour découvrir les lieux.

 

2 jeunes de Versailles nous ont visité, en communauté cette année encore. Stage d’immersion de 5 jours pleins au rythme des moines : travail et prière personnelle et communautaire, repas et silence partagés. Le programme « vie monastique » du lycée St Jean Hulst pour les 1ère et Terminales nous vaut de belles rencontres que nous espérons pleines de grâce pour nos visiteurs en particulier.

 

Cierge pascal 

Cette admirable Tradition qui illumine la Vigile Pascale avant de trôner au cour du Chœur durant tout le Temps Pascal est aussi l’occasion de tisser année après année des liens forts entre la paroisse St Bernard de Mayence et Cîteaux, les diocèses de Dijon et Mayence. Ce jumelage donne lieu à un pèlerinage annuel depuis l’Allemagne au milieu du carême.

 

Conférence fr Benoît

Magistrale ! Ou comment faire redécouvrir à des moines qui entendent et font Lectio sur le Sacrifice d’Abraham, souvent depuis longtemps une nouvelle Bonne Nouvelle. Partant du nom donné à Dieu dans les deux premiers versets du Ch. 23 de la Genèse (Ha Elohim) et au prix d’un travail … de bénédictin d’analyse exhaustive des occurrences de ce nom dans l’AT, nous voici amenés à constater que de dieu qui commande à Abraham n’est pas celui qui le retient au verset 7 et suivants : Abraham a eu le mérite non de se préparer à sacrifier son enfant mais d’arrêter son geste à la demande de Dieu. Il est bien le Père des croyants et notre Dieu le Dieu de la Vie.

 

Flavigny Dom Antoine

Chaque année ; les abbés de Flavigny et de Cîteaux se rencontrent alternativement chez l’un et l’autre. Belle occasion d’entretenir les liens entre les deux communautés contemplatives du diocèse qui sont à près d’1h30 de voiture l’une de l’autre tout de même. Dom Antoine est depuis 1998, le successeur du fondateur de cette nouvelle communauté bénédictine traditionnelle fondée en 1972. Elle s’est installée en 1988 sur les lieux d’une illustre abbaye fondée en 719 ! En 1988 elle a été reconnue comme monastère bénédictin de droit diocésain.

 

Décès père Loys

Le 24 mars pendant les Laudes, notre abbé émérite s’en est allé tout aussi discrètement qu’il avait vécu ses derniers années Après quelques années de charge de Cellérier, il a été élu abbé. C’était après le Concile de Vatican II. Dom Loys a énormément travaillé au renouvellement de la vie monastique. Pasteur attentif et dévoué aux Maisons Filles de Cîteaux, il a assumé la charge d’une grosse filiation. Après son abbatiat il a été choisi comme Conseiller de l’Abbé Général, ce qui l’a amené à visiter de nombreuses communautés dans le monde. Toujours actif dans le service des frères, il a été sacristain, réfectorier jusqu’à ce que son grand âge l’amène à l’infirmerie où il a poursuivi une vie de délicatesse pour ses frères et de prière silencieuse. Père Loys : un moine qui nous trace une route d’espérance et de lumière. 

 

Fadila

Ou la rencontre d’une passionnée. Passionnée de sa terre ancestrale, l’Algérie, touchée au profonde son être de croyante de l’Islam qui aime Jésus par Tibhirine, Frère Christian et Mohamed. La voici en quête après une carrière dans le journalisme télévisé d’une recherche approfondie de ce lien d’amitié improbable entre un musulman algérien et un soldat chrétien en pleine guerre d’Algérie qui mène d’une mort à une lumière. « L'Ami parti devant » retrace une enquête sur place et en soi qui ouvre à la Vie Majuscule.

 

Pâques

Nous voila de nouveau au sommet de l’année … et à chaque fois nous y parvenons différents et en repartons transformés. Retour de F Bernard pour l’Exultet de sa voix de clair matin, nouveau visage avec Catalin en stage chez nous pour discerner son avenir et admirable continuité d’une communauté paisible et priante qui se laisse doucement émerveiller du cycle pascal qui la ressuscite chaque année.

 

Orval : Session internoviciat

Avec notre unique novice, F Lucien de puis le départ de F Antoine pendant le carême et F Raphaël, le Maître des Novices. Une semaine à près de 50 moines et moniales sur le thème essentiel avec le P Cesare de Prad’Mill, poète et conteur de la vie monastique et surtout des Pères du Désert d’Egypte. Cette session qui a lieu tous les deux ans fait partie des rendez-vous formateurs pour les novices et ceux qui les accompagnent. Cette année, les MM des Novices avaient aussi la grâce de travailler avec Jeanine qui accompagne les 3 sessions d’internoviciat courtes pour une relecture de groupe bienfaisante et éclairante agrémentée cette année d’apports sur l’ouverture de cœur ignacienne pour tous et un partage d’Evangile contemplatif admirable.

 

Coupe des marronniers

Le projet de refaire l’entrée du monastère est décidé depuis quelques temps. La 1èregrosse question posait l’avenir des marronniers. Le diagnostique a été impitoyable. Ils sont en fin de vie avec des risques d’accident en cas de grands vents. Avec regret, nous les avons fait couper. Enfin presque tous, la dizaine qui restent le sera en automne. Mais au printemps nous referons une nouvelle plantation. 

 

Retraite religieuses du diocèse

Si les hirondelles annoncent le printemps, c’est aussi le cas des religieuses du diocèse, mais seulement tous les deux ans. Un F de Cîteaux prêche la retraite à tour de rôle. Le thème de l’année était les « Belles Dames de la Bible » avec une brève introduction matinale et un partage méditatif l’après-midi sur un des textes remis la veille sur une de ces belles figures. 

 

Pierre Adrian

D’une écrivaine à un tout jeune écrivain, une même passion de l’humain et du spirituel… avec en prime pour Pierre la joie de voir son « sujet » nous visiter ; F Pierre, prémontré, détaché. 

 

Communauté saint Martin  

Dans le cadre de la préparation du Synode des jeunes, nous avons RV avec les prêtres et les frères en formation de la Communauté St Martin, qui a en charge les paroisses de St Bernard de Dijon et de Fontaines, ce qui créée un line naturel entre nos communautés. 5 Jeunes prêtres ou en voie de le devenir sur une même mission, voilà qui se fait rare en ce siècle en France. Leurs missions paroissiales et scolaires se fondent sur une vie communautaire exigeante et adaptée à la fois. Leur positionnement ecclésial classique favorise les vocations qui alimentent leur séminaire et les paroisses qui leur ont été confiées dans toute la France désormais.

 

Rencontres cisterciennes  

Episode II. Les 5 responsables des Ordres cisterciens nous ont fait la joie de se retrouver début Mai à Cîteaux pour fonder l’Association Cîteaux Mater Nostra qui aura pour tâche de préparer la mise en valeur du patrimoine historique de l’Abbaye, en particulier la rénovation du Définitoire qui fait partie des projets retenus par l’Etat pour le loto du Patrimoine à l’automne.

 

P. Abbé à l’Elysée et c’est pour cela que P Abbé a du écourter sa retraite personnelle à l réception d’une invitation à l’Elysée pour représenter Cîteaux et son projet de réhabilitation du Définitoire. Ce bâtiment était le lieu du gouvernement central de l’Ordre Cistercien qui permettait le travail des conseillers de l’Abbé Général qui résidait à Cîteaux et la réunion des Chapitres Généraux, rassemblement des Abbés venant de toute l’Europe.

 

Décès frère Hubert 

Notre Frère Hubert d’Hamonville selon son grand désir, est entré dans la grande fête du ciel, accueilli par les anges, ce dimanche 17 juin 2018 Il avait 94 ans. Entré à l’Abbaye de Cîteaux en 1942. 76 ans de vie monastique… Petit neveu du Père de Foucault, Frère Hubert est un homme de prière et un excellent artisan. Il a travaillé longtemps aux ateliers d’entretiens de l’abbaye. En Septembre 1965, il est envoyé au monastère d’Obout (Grandselve) au Cameroun qui sera transféré à Koutaba.  Il devient conseiller technique du supérieur de Koutaba. A sa démission fr Hubert le remplace pendant six ans jusqu’en 1979.Lors du chapitre Général de 1977 il rencontre le père Mununu supérieur de Kasanza (Zaïre) qui lui propose de le rejoindre. Quand il quitte Koutaba en 1979 Dom Loys lui donne l’autorisation de partir pour six mois à Kasanza. Les six mois dureront 20 ans durant lesquels  Fr. Hubert passionné par la vie monastique donne aux jeunes Africains un cours sur l’histoire du monachisme. La formation technique qu’il reçut à Cîteaux est largement exploitée. Notre frère met la main à tout, il entreprend un grand nombre de travaux. Il est aimé de tous les frères. Suite à un infarctus, au printemps 2000, il est rappelé à Cîteaux par Dom Olivier. Toujours actif, dans le service des frères, malgré un cœur fatigué et de nombreuses infirmités, il rend de nombreux services : aux ateliers, au vestiaire, à la bibliothèque où il fait un travail de saisie remarquable malgré une très mauvaise vue.  Mais sa grande activité reste la lectio et la prière : « Quand on vieillit, dit-il, on devient un grand priant : je passe des heures à prier. Je lis les textes du Missel de semaine et je médite les mystères de Dieu ». Depuis quelques temps, de plus en plus fatigué il rejoint l’infirmerie où il poursuit une vie paisible en toute simplicité et s’éteint comme une bougie à bout de course ce dimanche 17 juin dans l’après-midi. Frère Hubert : un moine qui nous trace une route d’espérance de courage et de lumière.  

 

Frères hospitalisés

Nous avons fait collection, jusqu’à trois en même temps de frères hospitalisés pour les raisons les plus variées … et chacun dans un hôpital différent et une autre ville. Remarquable casse-tête pour visiter, porter la communion et garder le lien entre la communauté et ses membres en exil. Le record est disputé entre F Albéric (4 mois en continu) et F Oswaldo avec 7 opérations en deux ans et une dizaine de séjours plus ou moins prolongés. Qu’il est bon de fêter depuis 15 jours la présence de tout le monde de nouveau réuni.

 

Seshin

Cette session annuelle zen animée par un moine zen et accompagnée par un moine bénédictin dans le cadre du dialogue interreligieux monastique est devenue un classique de Février depuis 10 ans au moins. Elle réunit une quarantaine de participants pour 4 jours pleins de méditation de groupe et de vie partagée des repas aux travaux manuels en passant par la cérémonie du thé. Innovation heureuse cette année avec la visite de 5 frères pour laver les pieds de leurs hôtes, puis partager avec eux le repas du soir exceptionnellement parlé.

automne-hiver 2018

 

5 août 2018         25 ans d’abbatiat

25 ans d’abbatiat, voilà le beau service déjà rendu par Dom Olivier ! Noces d’Argent dirait-on pour des mariés et pourquoi pas après tout puisqu’il s’agit bien d’une alliance qui, dans la durée permet une transformation mutuelle, l’abbé faisant sa communauté et la communauté faisant son Abbé.

25 ans donc avec une date clé : 1998. Ce tournant du 9° centenaire préparé de longue date avec et grâce à l’association Cîteaux 98, qui voici 20 ans a porté cette année de grâces.

25 ans avec un acte clé : la Fondation de Munkeby en Norvège où résident 4 de nos frères de Cîteaux.

25 ans fêtés par un beau sermon de F Bernard, une interprétation des carmélites de Bernanos par le noviciat au repas et comme souvent avec nos fêtes de la musique dans la liturgie et autour avec notre formateur au chant, Robert aux avant-postes.

 

19 août                 décès de frère Placide

80° année de son entrée au monastère, voici le record de persévérance de F Placide, entré juste avant la 2ème Guerre Mondiale, à 16 ans à l’Abbaye. Pris pour le STO dans une ferme d’Autriche, envoyé à Rome travailler la liturgie et vaquer à différents besoins de nos maisons ont été ses temps d’absence au cœur d’une stabilité dont il avait fait vœu.

Que de travail historique, liturgique, en heures sans fin de porterie et en cours pour le noviciat. Que de changements aussi d’une communauté quasi autarcique, nombreuse et pauvre, accueillant chaque année le Chapitré Général de notre Ordre et son Abbé qui résidait à Rome alors au Cîteaux d’aujourd’hui !

 

29 août                 Danièle Hervieu Léger sociologue

Mme Danièle Hervieu Léger est chercheuse. Son dernier travail, colossal de sociologue est une étude méticuleuse des communautés monastiques masculines actuelles en France. Travail sans engagement personnel manifesté quia donné lieu à une session de responsables de communautés pour lire et comprendre l’état actuel de la vie monastique et les lignes qui s’en dégagent.

31 août au 4 septembre                  Père Abbé fait une visite pastorale en Norvège

Comme chaque année depuis 10 ans maintenant. Deux bonnes nouvelles : - La communauté peut enfin accueillir, modestement des hôtes avec trois chambres et une grande salle pour l’accueil des groupes en journée. - Elle dispose désormais d’une fromagerie durable. De plus F Andrew du Mont St Bernard en Angleterre persévère dans la vie monastique avec nos frères et continue à discerner en accord avec son Abbé la possibilité de rejoindre Munkeby de manière permanente. Un projet prend corps : lancer les travaux d’achèvement du monastère et donc aussi de la chapelle.

 

7 septembre        Bénédiction des képis des gendarmes

Dans le cadre de notre proximité avec la nouvelle école de gendarmerie quia pris la place de la base aérienne de Dijon, un contact heureux c’est fait à partir d’’une demande de bénédiction de képis Le 13 octobre 2017 ils étaient 120 élèves gendarmes. Le 15 septembre 2018 second évènement heureux, l’ordination diaconale de l’aumônier de l’école de gendarmerie Roland Milan. Ses trois enfants présents ont fait le service d’autel. Le 7 septembre 2018 fr. Philippe a été appelé à témoigner à l’école de gendarmerie, ce qui a suscité un intérêt de la part de ces jeunes en formation.

 

3 au 7 septembre              internoviciat au monastère du Désert.

Dans la suite des formations pour le noviciat, F Raphaël a accompagné F Lucien pour trois jours pleins d’initiation aux Pères Cisterciens avec Dom Yvon-Joseph Moreau, abbé émérite d'Oka et ancien évêque du diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, au Québec et Dom Pierre-André Burton, abbé du Désert et spécialiste d’Aëlred. Petite session en nombre de participants, réunissant presque exclusivement des cisterciens au vu du thème marquée par la fragilité de la communauté qui nous accueille avec grand cœur et l’émerveillement devant la richesse de notre patrimoine spirituel dont le Bienheureux frère Marie-Joseph Cassant (1878-1903) est un bel exemple récent. Entré au monastère, à l’â 16 ans, il y mourut 24 ans   neuf années qui, sous la houlette du Père André Malet, lui permirent de parcourir un chemin de bonheur, un chemin de sainteté dans l’apprentissage de la simplicité du cœur !

 

10 septembre à 11h         réunion interactive avec nos salariés au sujet de nos projets

Une allée majestueuse de marronniers caractérise l’entrée de l’abbaye de Cîteaux. Leur grand- âge les rend dangereux pour les nombreux visiteurs. Il nous faut malheureusement abattre ces beaux arbres. C’est donc toute l’entrée de l’abbaye qui est à revoir. Nous avons fait une réunion avec nos salariés pour que les uns et les autres donnent leurs idées.  Excellente  réunion où chacun à pu s’exprimer de façon originale et constructive.

 

16 septembre                     9ème centenaire de Fontenay- journées du Patrimoine.

Pendant l’été, les 9ème centenaires de la fondation de plusieurs abbayes se succèdent : Morimond, Preuilly, et puis une maison petite fille de Cîteaux : Fontenay. Seconde fille de Clairvaux, elle a eu la grâce d’être bien cachée et donc plutôt préservée à la Révolution … et de tomber entre de bonnes mains qui depuis un siècle restaurent et entretiennent inlassablement cette abbaye classée comme Patrimoine Mondial de l’Humanité.

 

19 septembre                     Laura (guide du parcours) fait des propositions d’exposition pour 2019 et le 900° anniversaire de la charte de Charité.

Exercice redoutable quand on doit s’exposer personnellement à 25 a.ns devant un parterre de moines autant qu’exposer un sujet fort bien maîtrisé puisque sujet d’études d’Histoire de l’Art : la médiation culturelle. Cet art de transmettre permet à Laura de nous aider au parcours à guider les visiteurs pour leur permettre de devenir pèlerins et de préparer une exposition sur le 9° centenaire de la Charte de Charité.

 

25 septembre                     reprise de l’accueil des migrants à Cherlieu

5 familles d’Albanie et une famille Serbe

 

7-16 octobre       fr Raphaël va à la session formateur à Orval

En faisant un bref crochet chez nos sœurs Bernardines d’Esquermes à La Plaine dans l’agglomération lilloise à l’aller et chez nos sœurs cisterciennes trappistines du Val d’Igny pour y rencontrer l’une ou l’autre personne de ces communautés ainsi que deux candidats à la vie monastique.

A Orval se tenait une session de Maîtres et Maîtresses franco allemande sur l’accueil des « nouveaux candidats à la vie monastique.» En effet aujourd’hui entre la génération Z pour les plus jeunes et ceux qui après avoir longtemps vécu viennent ou reviennent à une vocation monastique au tournant des 40 ans voire plus, nous recevons désormais de nouveaux frères, plus nécessairement jeunes provenant de milieux divers, souvent peu familiers de l’Eglise. Ils constituent une troisième génération après celle des observants entré avant 1960 surtout avec un retour en force actuellement (marqués par le faire selon la tradition), celles des signifiants (qui ont besoin que tout soit expliqué pour pouvoir le vivre heureusement) dans les années 70-90 principalement. Cette génération se caractérise par son souci prioritaire de la vie commune sur les observances.

 

17 octobre           jour de la Dédicace de notre église, on reçoit f. Jean Baptiste de Nkol-Ngon, Fr Bruno de Munkeby et les noviciats de la PQV et de Flavigny.

Que d’arrivées ou de retours ! F Jean-Baptiste, ancien novice de Cîteaux parti fonder au Cameroun une communauté bénédictine de droit diocésain et revenu pour être ordonné par son évêque à Cîteaux nous revient non pas pour quelques jours comme chaque année mais pour un temps plus long de retraite.

F Bruno, co-fondateur de Munkeby en Norvège a profité d’une visite à sa famille pour nous rejoindre sur deux jours et nous partager l’évolution de notre fondation.

Journée internoviciat avec La Pierre Qui Vire et Flavigny. Que c’est beau de voir les stalles pleines de cheveux noirs en couleurs diverses : 11 hommes en probation ! Nous avons partagé l’eucharistie puis le repas avant une rapide visite historique et une Lectio Divina partagée entre noviciats.

 

Dernière semaine d’octobre         nous recevons 3 jeunes lycéens de Versailles (saint Jean Hulst) et deux frères de Saint Jean.

5 entrées en 24 heures à Cîteaux ! Deux frères de Saint Jean ouvrent le bal. Ils sont là comme plusieurs de leurs frères pour découvrir la vie monastique qui fait partie de leur charisme originel pendant leurs vœux temporaires. FF Dominique Savio et Paul Clément ont vécu deux semaines avec nous en communauté se levant vaillamment dès l’office de 4h.

Trois jeunes de 16 ans, (c'est-à-dire du 3° millénaire !) du Lycée St Jean Hulst de Versailles sont venus pour 6 jours vivre comme des « Aventuriers du Bonheur » en communauté eux aussi.

Ces 5 jeunes ont ainsi vécu l’essentiel de notre charisme : prière commune et personnelle, Lectio Divina et vie fraternelle pour notre bonheur à nous aussi.

 

4 novembre                        Fermeture du parcours et bilan

Meilleure saison depuis 2004. Fréquentation forte en avant et arrière saison, liée au calendrier de mai, loto du patrimoine et de nombreux reportages télé. Une baisse de fréquentation relative, à imputer à la canicule et à la Coupe du monde de foot. Record de parcours vendus. Succès pour les journées du patrimoine.  Fréquentation record : 870 p. sur le WE. Une équipe dynamique et solidaire qui continue à se former pour assurer la relève en douceur tout en continuant à faire évoluer le parcours.

 

8-9 novembre                    2 conférences de Christiane N’Guyen sur le père de Lubac

Une passionnée qui sait se faire passionnante. Sa thèse sur le Père de Lubac lui permet une connaissance goûteuse de son sujet. Découvrir Ainsi son implication dans l’Eglise avant et après Vatican II et évoquer son rôle dans la résistance spirituelle au nazisme par les Cahiers du Témoignage Chrétien réjouissent profondément le cœur.

 

17 novembre      Les Rencontres buissonnières

Le thème en était « Cîteaux en lumière, au cœur de l’essentiel». Le programme était chargé. Beaucoup de frères sont intervenus : sur la Règle de St Benoît, le message de St Bernard, nos projets concernant le Définitoire et notre fondation en Norvège et l’après-midi une  présentation du livre «  Cîteaux, une forêt un monastère » par Florence Zito et Fr. Michel. L’après-midi était conclue par un sublime concert donné par Noa. La géniale pianiste de 14 ans à tirer des larmes d’émotion jusque dans les stalles !