Automne 2018

 

Vivre ensemble

Soyons honnêtes ! Depuis les temps les plus reculés de l’humanité jusqu’à nos jours, nous ne connaissons qu’un seul défi : vivre ensemble. Nous sommes en perpétuelle recherche des bons moyens de vivre ensemble. Des civilisations, des régimes politiques, des sages ont tenté de relever le défi. Aujourd’hui encore, il est à relever : on abuse, on assassine, on fuit, on ment, on casse, on harcèle…rarement au grand jour, souvent de manière plus ou moins camouflée. C’est bien le signe que nous n’avons pas encore trouvé la recette.

Au monastère comme ailleurs, « vivre ensemble » est un défi. Des hommes de tous bords, de tous âges, de toutes cultures, de toutes origines sociales ou raciales, s’y essaient. Ils s’appliquent à vivre selon une recette vieille de deux mille ans, l’Evangile de Jésus-Christ. Le résultat n’est pas toujours convaincant, mais ce n’est pas la faute de la recette, c’est la faute de ceux qui manquent de savoir faire dans l’usage qu’ils en font.

Le « vivre ensemble » de l’Evangile a pour support le « vivre ensemble » de Dieu lui-même. Trois qui ne font qu’un. L’être humain qu’il cherche à promouvoir n’est pas d’abord un sujet de droits mais un être de relation. Cela veut dire qu’il n’a pas le droit de revendiquer son autonomie aux dépens du respect et de la dignité des autres. La grande fraternité humaine est à cette condition et à ce prix.